Investissez dans l’immobilier locatif avec succès

 

Réussir son investissement immobilier locatif

 

« Quels sont les critères pour réussir son investissement ? »

 

Beaucoup d’influenceurs ou encore de Youtubeurs vous prodiguent des conseils pour devenir riche grâce à l’investissement immobilier locatif. Lorsqu’on les écoute, nous avons le sentiment que tout est simple, que la fortune est à notre portée, que nous allons obtenir un patrimoine d’un million d’euros en un claquement de doigts. Ils voudraient nous faire croire que l’immobilier est simple. STOP ! Je pense qu’il faut se méfier de ces vendeurs de rêves. Soyons concrets et réalistes.

Pour autant, investir dans la pierre est une valeur sure et reste l’investissement préféré des français. C’est un fait. Investir dans l’immobilier locatif, sera peut-être l’investissement de votre vie, un placement à long terme. Alors, on ne va pas trop vite, on s’entoure des bonnes personnes pour faire les bons choix.

C’est bien joli tout ça, mais alors comment on fait ? Et surtout qu’est-ce qu’il faut regarder ? Alors quels sont les éléments à surveiller ?

 

C’est parti pour un petit tour d’horizon des points nécessaires à vérifier pour réussir son investissement.

 

 

  1. La zone géographique et les commodités

 

Alors déjà premier point, on ne le dira jamais assez en immobilier mais le secteur est primordial !

 

 

Zone géographique emplacement secteur quartier commodités

 

Lorsque vous aurez sélectionné votre zone géographique, renseignez-vous sur l’état du marché. Quel est le taux d’occupation ? Quels sont les prix au m2 ? Quelles est la typologie des résidents ? Le quarter est-il attractif ? Est-ce que les gens partent ou est-ce qu’ils restent dans le secteur ? S’ils fuient, fuyez aussi !

Les commodités sont également importantes. Avec la crise Covid, les balcons, les terrasses et les jardins sont très recherchés. Le besoin de disposer d’un extérieur est devenu pratiquement indispensable. Pouvoir prendre un peu l’air, quelle joie !

Un autre point important à prendre en considération est le stationnement. Quel bonheur de profiter d’un garage ou d’un parking pour stationner. Parce qu’on préfère vite rentrer après le travail plutôt que de tourner pendant deux heures pour se garer après une méga journée.

 

                    

 

Enfin, pour les aspects pratiques, un ascenseur, c’est pas mal. Savez-vous que depuis la crise sanitaire, les livreurs ne montent plus les étages ? Voilà, un critère qui mérite qu’on réfléchisse à deux fois avant de s’emballer sur un 5ème étage sans ascenseur.

Je vous conseille également prendre en compte la surface du logement. Vous définirez ce paramètre soit en fonction de votre budget soit en fonction du secteur recherché ou encore selon le type de locataire que vous favorisez. Une famille, une personne seule, un ou une étudiante ?

Prenons pour exemple une famille. Que va-t-elle regarder selon vous ? Que le chemin d’accès à la ferme de Monsieur Seguin soit accessible ? Pas sûr ! Elle sera probablement sélective sur les écoles à proximité (et que les profs soient sympas aussi enfin ça dépend), les accès routiers, les transports, les crèches, les assistantes maternelles, le pédiatre, le médecin, et le ravitaillement. Mais où est donc le supermarché chéri ? Vous voyez ce que je veux dire, n’est-ce pas ? 😊

Les étudiants quant à eux, vont regarder où se situent les universités, le métro, et la manière dont ils vont pouvoir rentrer chez papa et maman facilement le week-end. Il faut laver son linge tout de même.

L’ensemble de ces points sera également important pour la revente. Vous devrez songer à tout.

 

  1. Le budget

C’est le facteur déterminant. Votre capacité d’emprunt, votre apport ou encore votre patrimoine, vous permettront de définir votre recherche.

Pour cela, nous pouvons vous aider, nous pouvons évaluer votre budget, mettre en place des simulations ou encore vous mettre en relation avec des courtiers.

 

  1. Pensez à la défiscalisation

Pinel, pinel vous avez dit Pinel ? Mais qu’est-ce que c’est ?

Le dispositif Pinel donne droit à une défiscalisation d’impôt calculée sur le prix d’achat des logements neufs ou rénovés. La déduction fiscale est soumise à la mise en location de l’habitation en fonction des loyers et fonctions des revenus des locataires.

Pas d’inquiétude sur le calcul de la réduction d’impôts et tout et tout, on est des pros, on vous fera toutes les simulations.

 

  1. Le choix du locataire

Ce paramètre est LE critère le plus important. Les propriétaires sont craintifs, et on les comprend.

Faire confiance ce n’est pas facile ! Evidemment, vous allez demander des justificatifs, une caution voire un garant. Mais n’ayez pas peur, il existe aussi de très bons locataires. En tous les cas, nous, on fait très attention.

Si jamais, vous avez encore un peu les chocottes, vous pouvez souscrire à une assurance pour loyers impayés. On a toujours une solution et surtout on suit nos dossiers. Attention, on surveille !

 

  1. Faites appel à une agence de gestion locative

Pour assurer le bon fonctionnement, pourquoi de ne pas faire appel à une agence de gestion locative ?

Nous vous ferons gagner en sérénité. Nous assurons pour vous toutes les démarches administratives, les déclarations fiscales, les encaissements, les états des lieux et beaucoup d’autres missions qui vous rendront la vie facile. Et oui, c’est notre job !

 

 

Un investissement bien gérer est un investissement heureux !

 

 

 

Patrimoine Avenue ADB

Marjorie Valverde

Tél. : 06 59 92 87 00

Mail : m.valverde@pa-adb.fr